Apprentissage du Kitesurf : Du Choix d’un Moniteur à l’Achat du Kit

Apprendre à faire du kitesurf

Le kitesurf doit être l’un des sports les plus cool que l’on puisse pratiquer sur l’eau, mais comment s’y prendre pour commencer ? Où peut-on apprendre et combien de temps cela prend-il ? Pour savoir comment devenir un véritable kitesurfeur, suivez nos conseils dans un cet article dédié à la pratique du kitesurf.

Qu’est-ce que le kitesurf ?

Le kitesurf est un sport nautique qui utilise un cerf-volant et une planche pour vous propulser sur l’eau. Malgré son nom, il ne s’agit pas forcément de surf sur les vagues. Le kitesurf peut être pratiqué sur des lagons plats comme des miroirs, mais aussi dans des mers agitées ou sur de grosses vagues. Tout ce dont vous avez besoin, c’est du vent et de l’eau.

Il y a beaucoup de plaisir et de progression à faire avec le kitesurf. Une fois que vous avez maîtrisé les bases de la glisse et du maintien au vent, vous pouvez commencer à aller plus vite, à sauter, à faire des figures de freestyle, à surfer sur les vagues ou à faire de longs « downwinders » le long de la côte.

Quelles sont les compétences nécessaires pour commencer ?

La plupart des débutants du kitesurf sont complètement novices en matière de sports de glisse, de sports nautiques et de cerf-volant, c’est pourquoi les cours commencent à la base. Beaucoup de jeunes pratiquants du kitesurf n’ont jamais fait de cerf-volant ou de sport nautique de leur vie. Certains n’ont même jamais mis de combinaison de plongée.

Pour des raisons évidentes de sécurité, la pratique du kitesurf nécessite d’être à l’aise pour nager en eau libre. Le premier pré-requis pour faire du kitesurf est donc de savoir nager correctement et en autonomie.

La pratique du kitesurf nécessite-t-elle une bonne condition physique ?

Vous n’avez pas besoin d’être en super forme pour faire du kitesurf. Et le kit est léger, donc vous n’avez pas besoin de beaucoup de force musculaire non plus. Cependant, un niveau de forme physique général vous aidera à progresser plus rapidement, vous donnera plus d’endurance sur l’eau et vous aidera à éviter les blessures. Eh oui comme pour toute activité sportive, on est jamais à l’abri d’une chute.

Avez-vous besoin des cours de kitesurf ?

La réponse à cette question est oui. Tout kitesurfeur qui respecte le sport conviendra que des leçons de débutant sont indispensables. Un bon instructeur vous fera non seulement vous lever et monter le plus vite possible, mais il vous fournira aussi les connaissances et les procédures de sécurité essentielles. Sans ces connaissances, vous êtes un danger pour vous-même et pour tous les autres sur l’eau et sur la plage.

Où pouvez-vous obtenir des leçons kitesurf ?

Vous pouvez trouver des écoles de kitesurf et des instructeurs dans le monde entier. La plupart d’entre eux (écoles de kitesurf) vous permettent de réserver en ligne, et ils vous proposent un choix de cours en semaine et le week-end, ainsi que des formules plus longues ou des formules de cours accélérés.

Pour une immersion totale, vous avez la possibilité d’essayer un camp de kitesurf. Des camps de kitesurf au large des côtes d’Afrique de l’Ouest, en République dominicaine, en Égypte, au Brésil, en passant par le Sri Lanka et les Caraïbes sont parfaits pour côtoyer et apprendre des meilleurs kitesurfeurs.

Comment choisir un instructeur ou une école de kitesurf ?

Afin de choisir un moniteur de kitesurf, nous vous conseillons de bien vérifier si ce prof a suivi une formation auprès d’un organisme reconnu. De plus assurez que votre coach de kitesurf ait une bonne expérience pour vous entraîner en toute sécurité et avec succès.

Choisissez un moniteur de kitesurf qui a également une véritable passion pour les gens et une vraie patience. Sans cela, il est peu probable qu’il vous apporte l’attention, le soin et la confiance dont les nouveaux kitesurfeurs ont besoin. Si vous n’êtes pas sûr, demandez à des amis ou à d’autres kitesurf de vous recommander une bonne école de sport de glisse.

Si vous apprenez à faire du kitesurf à l’étranger, assurez-vous que vous pouvez communiquer facilement avec votre professeur. Et n’ayez pas peur de vous renseigner sur le kit que vous utiliserez.

Apprendre avec du matériel neuf et en excellent état est idéal, et les débutants devraient toujours recevoir des gilets de flottaison et des casques adaptés. Il n’est pas recommandé d’apprendre avec du matériel de qualité inférieure.

De quel kit avez-vous besoin pour les cours kitesurf ?

Tout instructeur ou école de kitesurf digne de ce nom devrait fournir le kit. Ils auront une gamme de différents cerfs-volants, de planches et d’équipements de sécurité qui vous conviendront et une gamme complète de conditions de vent différentes.

Dans certains cas, vous pouvez avoir besoin de votre propre combinaison de plongée. Le mieux c’est de vérifier d’abord ce point auprès de votre école de kitesurf. Vous pouvez trouver en ligne tout l’équipement complet de kitesurf.

La protection solaire est également importante, surtout si vous pratiquez le kitesurf à l’étranger. Pensez à une crème solaire imperméable, à un gilet anti-éclaboussures (un haut fin pour protéger vos bras), à une casquette et à des lunettes de soleil polarisantes.

De combien de leçons avez-vous besoin pour faire du kitesurf ?

La plupart des gens ont besoin d’environ 10 à 12 heures, soit un cours de trois leçons, pour faire du kitesurf en autonomie. Certains en auront besoin de plus. Si un élève a une expérience préalable de la planche à voile comme le wakeboard, plus un bon encadrement individuel, il pourrait être indépendant en une seule journée ».

À la fin de votre apprentissage, vous devriez avoir les connaissances et l’ensemble des compétences nécessaires pour prendre des décisions indépendantes et vous exercer en toute sécurité. Cela implique d’être capable d’évaluer chaque lieu et de bien comprendre les conditions météorologiques, le vent, les marées et leur impact, ainsi que de savoir comment rester en sécurité dans toutes les conditions.

Comment savoir si on est apte à faire du kitesurf seul(e) ?

Tout d’abord, il est essentiel que vous soyez approuvé par un instructeur qualifié. Votre école de kitesurf peut vous donner une carte (licence) attestant que vous avez atteint le niveau adéquat pour être indépendant et capable de pratiquer en autonomie ce sport de glisse sur l’eau.

Ensuite, même si vous avez été approuvé par un instructeur, vous devez vous sentir prêt, et il est toujours préférable de commencer par des leçons chaque fois que vous n’êtes pas sûr ou de vous rendre dans un nouveau site de kitesurf. Dans la pratique du kitesurf, sachez qu’on n’est jamais assez prudent.

La décision finale est entre l’élève et l’instructeur. Vous ne devriez pratiquer le kitesurf de manière indépendante que lorsque vous vous sentez prêt à 100 %. Si ce n’est pas le cas, réservez un encadrement, une supervision ou un cours de remise à niveau.

Quels sont les principaux défis auxquels vous serez confrontés en tant que débutant ?

Pour beaucoup, le premier obstacle est de prendre confiance en soi et de faire confiance à son matériel. Être attaché à un cerf-volant peut être effrayant au début, mais un bon instructeur vous aidera à vous détendre et vous montrera à quel point votre équipement moderne est sûr, à condition que vous l’utilisiez correctement.

Certaines personnes mettent beaucoup de temps à acquérir la confiance nécessaire pour commencer. Au final, le plus grand défi pour certains est de faire le grand saut et de s’inscrire à leur première leçon de kitesurf.

Les débutants apprennent souvent assez rapidement à maîtriser le cerf-volant et à se traîner sur l’eau, mais contrôler le cerf-volant dans toutes les conditions, monter sur la planche et rester au vent demande généralement plus de temps, de patience et de pratique.

Accepter que la force et la direction du vent puissent changer par rapport à ce qui est prévu est un défi pour certains. Certaines personnes se débattent avec ce niveau d’incertitude. En que débutant, vous devez donc prendre conscience de cet aspect.

Quel kit pour kitesurfeur débutant ?

Il n’est pas nécessaire d’acheter quoi que ce soit tout de suite, car tout bon instructeur fournit le matériel. Vous aurez une meilleure idée de ce que vous devez acheter une fois que vous aurez terminé le cours. Retenez que l’endroit où vous prévoyez de faire du kitesurf, par exemple, fera une différence dans la taille du kite dont vous avez besoin.

Vous risquez de ne plus avoir assez d’équipement de base si vous achetez trop tôt. Les débutants apprennent souvent avec un harnais de siège, une planche plus grande et une aide à la flottaison. Plus tard, vous voudrez probablement passer à un harnais de taille, une planche plus petite et un gilet de sauvetage à profil bas. Mais il y a toujours la possibilité d’échanger partiellement ou de vendre votre équipement.

De nombreux cerfs-volants, en revanche, conviennent à tous les niveaux. Les modèles les plus courants ont un bord d’attaque gonflable et une bride à laquelle vous pouvez attacher vos lignes. Au niveau débutant, vous n’avez pas besoin de vous soucier des conceptions spécialisées, car les cerfs-volants modernes « de tous les jours » ont généralement une forme standard en « arc » ou en « delta » (les deux sont bons pour les débutants).

Il existe d’autres types de cerfs-volants, notamment les cerfs-volants C (beaucoup de puissance et de portance), les hybrides (un croisement entre un cerf-volant C et un cerf-volant en arc) et les cerfs-volants en feuilles (utilisés pour le kitesurf à ailes portantes).

Lorsque vous êtes prêt à acheter, faites appel à votre instructeur pour vous aider à choisir l’aile et le kit qui vous conviennent le mieux. Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir une gamme de tailles de cerfs-volants différentes, vous devrez peut-être louer de temps en temps si le vent est trop fort ou trop faible pour votre ou vos propres cerfs-volants.

Le kit de kitesurf est léger et facile à transporter. Si vous n’avez pas de voiture, pas de panique. Vous pouvez prendre un bus, un taxi ou transporter votre kit à la plage à pied si vous n’êtes pas loin de cette dernière.

Liste du kit de kitesurf pour débutant

  • Cerf-volant : la taille dont vous aurez besoin dépend de la force du vent ;
  • Barre et lignes : la bonne taille/longueur pour correspondre au cerf-volant. Les débutants commencent souvent sur des tailles plus grandes ;
  • Un siège ou un harnais de taille : les harnais de siège sont plus faciles à apprendre ;
  • Laisse de sécurité et couteau de sécurité ;
  • Gilet de flottaison : les gilets de kitesurf ont un espace pour votre barre ;
  • Casque : un casque spécialement conçu pour le kitesurf ;
  • Combinaison de plongée : si l’on apprend dans les eaux froides.

Est-il conseillé d’acheter du matériel de kitesurf d’occasion ?

Acheter une planche d’occasion est bien, mais les plus récentes sont meilleures pour les cerfs-volants, les barres et les lignes. Le nouveau matériel est en constante évolution, surtout les cerfs-volants. L’équipement s’améliore chaque année

Si possible, optez pour le matériel le plus récent que vous pouvez vous permettre, et achetez-le dans un magasin ou auprès d’une personne de confiance.

Il y a souvent d’excellentes affaires à faire sur le kit de la saison précédente, encore neuf et avec une garantie complète. C’est une sage façon de procéder.

Avez-vous besoin d’une licence pour faire du kitesurf de manière indépendante ?

En général, vous n’avez pas besoin de licence, mais une assurance responsabilité civile est recommandée, au cas où vous blesseriez une autre personne ou que vous vous écraseriez sur un bateau, une voiture ou sur le kit de kitesurf coûteux d’un autre kitesurfeur ! Certains endroits nécessitent un permis local, vous devez donc toujours vérifier avant de vous lancer dans un nouvel endroit.

Y a-t-il des clubs pour débutants auxquels vous pouvez vous inscrire ?

Si vous avez appris le kitesurf sur votre plage locale, vous pourrez poser cette question à votre instructeur. Il pourra peut-être vous présenter à d’autres débutants de même sensibilité qu’il a enseignés. Vous pouvez également rechercher en ligne les clubs locaux, même si vous n’êtes pas basé sur la côte, il peut y avoir des groupes qui organisent des événements et des activités de kitesurf.

Conseils pour apprendre le kitesurf

  • Essayez de vous détendre et de sentir le vent et le cerf-volant avec sensibilité, et non avec force brute.
  • Être tendu, saisir et se précipiter bloquera ce sentiment intuitif et la progression.
  • La patience est également importante : l’apprentissage du kitesurf est divisé en étapes, chacune d’entre elles est une partie importante du processus de progression, et doit être pratiquée sans précipitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *