Analyse Eau de Piscine, Spa, Jacuzzi

Analyse Eau de Piscine, bactérie Legionella

Les services de traitement de l’eau sont un des principaux spécialistes de l’ingénierie de l’eau et de l’environnement. Ils proposent une gamme de solutions d’analyse microbiologique en laboratoire et d’analyse de l’eau des piscines (y compris des tests pour les spas, les cuves thermales et les piscines d’hydrothérapie) aux entreprises, aux autorités locales, aux organismes de santé, aux écoles, aux universités et aux particuliers dans toute la France.

Les procédures de laboratoire spécialisées dans l’analyse de l’eau comprennent des tests pour une série d’agents pathogènes courants trouvés dans les eaux de piscine, notamment :

  • E. coli, Pseudomonas aeruginosa,
  • les coliformes totaux,
  • les numérations de colonies TVC/Aérobie,
  • la bactérie Legionella
  • et d’autres organismes moins courants qui peuvent contaminer les piscines.

Si vous faites partie des nombreuses entreprises, conseils, hôpitaux, écoles, universités ou ménages privés français qui possèdent ou exploitent une piscine, un spa ou une station thermale, vous savez déjà que le maintien de la qualité de l’eau de votre piscine est un élément incontournable.

Les types d’analyses et tests spécialisés de l’eau des piscines

Les différentes solutions d’analyse et d’analyse de l’eau en laboratoire spécialisé pour les piscines, les spas et les cuves thermales comprennent :

  1. Analyse de l’eau en laboratoire : analyse en laboratoire spécialisé de l’eau des piscines, des spas, des cuves thermales et des piscines d’hydrothérapie. Analyse d’un large éventail de paramètres chimiques et microbiologiques.
  2. Analyse microbiologique de l’eau : analyse en laboratoire d’une série de paramètres microbiens, notamment E. coli, Pseudomonas aeruginosa, coliformes totaux, TVC/compte des colonies aérobies, Legionella et autres agents pathogènes d’origine hydrique pouvant contaminer les eaux de piscine.
  3. Analyse chimique de l’eau : tests pour des paramètres chimiques spécifiques dans l’eau.
  4. Échantillonnage sur le terrain : échantillonnage de l’eau sur le terrain par des experts.

Pourquoi tester l’eau de piscine ?

Contrairement aux autres systèmes d’eau que l’on trouve dans les maisons et les locaux commerciaux, où l’eau est évacuée ou drainée après chaque utilisation, les piscines, les cuves thermales et les spas peuvent être considérés comme un système de recirculation de l’eau où l’eau est retenue et réutilisée plusieurs fois avant d’être renouvelée.

Si vous ne testez pas régulièrement la qualité chimique et microbienne de l’eau, si vous ne prenez pas de mesures pour maintenir l’équilibre et la propreté de l’eau, des paramètres tels que le pH et la clarté de l’eau peuvent changer et, plus inquiétant encore, les bactéries peuvent commencer à se développer rapidement.

Quelles bactéries peuvent contaminer une piscine, un spa ou un jacuzzi ?

Des bactéries telles que E. coli, Pseudomonas aeruginosa et Legionella se développent dans l’eau chaude, mal ou non traitée et peuvent rendre les utilisateurs de la piscine ou du spa très malades.

Ne supposez pas que l’eau qui semble limpide est propre et sûre à utiliser. Les types de bactéries qui peuvent se développer dans l’eau sont invisibles à l’œil nu.

Législation relative aux tests de qualité de l’eau dans les piscines, les spas et les cuves thermales

La législation Française en matière de santé et de sécurité concernant la qualité, le contrôle et le traitement de l’eau des piscines et des spas n’entre vraiment en jeu que si vous exploitez une entreprise telle qu’un centre de loisirs, une salle de sport ou un hôtel, ou si la piscine se trouve dans une propriété de vacances qui est louée à des clients.

Les propriétaires et les exploitants de piscines et de spas doivent s’assurer que les programmes de qualité et de traitement de l’eau sont efficaces et conformes aux normes en vigueur.

Bien que la loi ne s’applique pas aux piscines et aux spas domestiques ou privés, elle fournit d’excellentes directives et normes qu’il est logique de lire, de comprendre et de respecter.

Analyse microbienne de l’eau des piscines et des cuves thermales

Il est très important que des analyses microbiennes soient effectuées régulièrement pour garantir le maintien de l’efficacité du programme de traitement de l’eau et la sécurité d’utilisation de la piscine.

Les analyses microbiennes spécialisées sont effectuées en laboratoire, et non sur le terrain.

Test de l’eau des piscines

Les piscines exploitées dans le cadre d’une entreprise doivent être testées chaque mois.

Les tests microbiens des piscines privées sont à la discrétion du propriétaire, mais nous recommandons la même fréquence de tests.

Test de spas et de piscines thermales

Les spas et les piscines thermales contiennent généralement des volumes d’eau plus faibles et fonctionnent à des températures plus élevées que les piscines.

Ces facteurs peuvent augmenter le potentiel de croissance bactérienne dans l’eau, y compris les risques liés à la bactérie Legionella et à d’autres agents pathogènes d’origine hydrique.

Ces tests doivent être effectués tous les mois, ou lors de la première utilisation ou de la remise en service du spa, après un rapport de mauvaise santé, s’il y a des problèmes de contamination, ou si des modifications ont été apportées aux programmes de traitement/d’entretien.

Si des baigneurs sont signalés en mauvaise santé, des tests supplémentaires peuvent également être exigés pour d’autres organismes, notamment Staphylococcus aureus, Cryptosporidium, Giardia et éventuellement des virus.

Surveillance de l’équilibre et du pH des piscines

En plus de l’analyse microbienne de routine des eaux de piscine, des analyses chimiques régulières doivent également être effectuées.

L’un des paramètres chimiques les plus importants que vous devrez contrôler dans votre piscine ou votre spa est le pH de l’eau, souvent appelé « équilibre ». C’est une façon de déterminer le degré d’acidité ou d’alcalinité de l’eau.

L’ajout de produits chimiques à l’eau de la piscine peut souvent modifier le pH et empêcher d’autres produits chimiques de fonctionner aussi bien que prévu.

Le pH est mesuré sur une échelle de 0 à 14. 0 est un acide extrêmement fort, 14 est fortement alcalin, et à mi-chemin, 7, l’eau est neutre. Les experts s’accordent à dire que la plage de pH idéale pour l’eau des piscines ou des spas se situe entre 7,2 et 7,6.

C’est une plage qui est confortable pour la peau et les yeux, qui permet au chlore ajouté à l’eau de fonctionner correctement, et dans cette plage, les problèmes d’entartrage de l’eau sont peu probables.

Si le pH de l’eau commence à descendre trop bas dans la plage « acide », vous pouvez constater que l’eau devient irritante pour la peau ou les yeux, les équipements de la piscine, y compris les éléments de chauffage qui commenceront à se corroder.

Vous pouvez également commencer à remarquer une accumulation de minéraux sur les bords de la piscine elle-même. D’autre part, si l’eau devient trop alcaline, vous pouvez constater une irritation de la peau, mais aussi une diminution de la clarté de l’eau et la formation de tartre sur les bords du spa ou de la piscine.

Surveiller le niveau de chlore dans votre piscine

Il est également important de mesurer les niveaux de chlore ou du biocide de votre choix dans l’eau de la piscine.

Le chlore est actuellement le biocide le plus populaire pour le contrôle des bactéries dans les piscines, mais il doit être maintenu à des niveaux optimaux suffisants pour tuer toutes les bactéries présentes dans l’eau, mais pas trop pour causer des problèmes de santé aux baigneurs ou une corrosion accélérée des équipements et autres composants utilisés dans la piscine ou le spa.

Comment tester les paramètres chimiques de l’eau de piscine soi-même ?

Il existe différentes façons de tester les paramètres chimiques essentiels de l’eau de votre piscine, notamment le pH et le chlore (généralement le chlore libre ou total).

Test de pH

Les bandelettes de test en papier tournesol mesureront le pH de l’eau de piscine et sont rentables, rapides et simples à utiliser. Elles fonctionnent en changeant de couleur en fonction du pH de l’eau, de sorte que vous pouvez facilement lire le résultat sur un graphique.

Il existe également des tablettes pour mesurer le pH, elles fonctionnent en se dissolvant dans l’eau et changent de couleur pour indiquer le résultat. Elles sont également faciles à utiliser et peu coûteuses.

Analyse du chlore dans l’eau de piscine

Différents comprimés de DPD (DPD1, 2, 3 et 4) sont disponibles et permettent de mesurer les niveaux de chlore. Ils sont utilisés avec un comparateur ou un photomètre pour s’assurer que les niveaux de chlore corrects sont présents dans l’eau de la piscine.

Des compteurs électroniques sont également disponibles pour mesurer le pH et le taux de chlore. Ils sont simples à utiliser mais plus coûteux que les méthodes par bandelettes et comprimés.

N’oubliez pas qu’il n’y a pas de « meilleure » façon de tester les paramètres chimiques de votre eau. L’essentiel est de comprendre pourquoi vous devez effectuer des tests, comment le faire correctement et régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.