Découvrez Rouen Lors de Votre Croisière Sur la Seine

Découvrez Rouen Lors de Votre Croisière

Rouen constitue une étape majeure d’une croisière entre Paris et Honfleur longeant la Seine. La capitale normande plaît pour son architecture hétéroclite mêlant les édifices anciens et modernes, mais aussi pour son passé. Théâtre du jugement de Jeanne d’Arc, Rouen garde de nombreux souvenirs du passage de cette héroïne en plus de nombreux autres monuments hors du temps.

Les quais de la Seine, une visite incontournable une fois à terre

Rouen est bâtie de part et d’autre de la Seine. Fraîchement débarqués du bateau de croisière, les passagers peuvent entamer la visite de la rive droite. Celle-ci offre un cadre parfait pour les balades et les courses à pied avec en toile de fond d’anciens hangars.

Ces constructions ont depuis longtemps délaissé leur vocation première et se sont transformées en bars ou restaurants. Les hangars de la rive droite comptent d’ailleurs d’excellentes adresses pour goûter à la cuisine française et aux spécialités rouennaises. Les pieds de mouton à la rouennaise et le canard au sang sont un vrai régal. Pour terminer un déjeuner sur une note sucrée, une part de mirliton, une tartelette fourrée de crème aux amandes, n’est jamais de trop.

Parmi les hangars de Rouen, l’on retrouve le Panorama XXL. Ouvert en décembre 2014, l’établissement propose de découvrir ou de redécouvrir autrement des panoramas du 19e siècle à 360° grâce au talent de l’artiste Yadegar Asisi. Il combine peintures et photographies originales de la ville de Rouen d’antan, mais aussi de la Grande barrière de corail ou encore du Titanic, pour une expérience immersive hors du commun.

Depuis la rive droite, il suffit de traverser l’un des nombreux ponts enjambant la Seine pour admirer une Rouen plus verte à travers la presqu’île Rollet et la prairie Saint-Sever.

Le centre historique, là où palpite la Rouen d’antan

Le cœur historique de Rouen est à découvrir absolument durant une croisière à Rouen. Le centre historique rouennais invite à un voyage dans le temps. Il est ponctué de nombreuses places au passé riche à l’image de la place du Vieux Marché. C’est ici, plus précisément là où est plantée une croix, que Jeanne d’Arc est brûlée vive, en mai 1431.

Emplacement où Jeanne d'Arc fut brûlée à Rouen
Le BUCHER : emplacement où Jeanne d’Arc fut brûlée à Rouen le 30 mai 1431

Aujourd’hui, la place est une des plus pittoresques et des plus animées du quartier historique. Depuis là, les balades se programment le long de rues bordées de maisons à colombage héritées pour certaines du 13e siècle. Quelques beaux spécimens s’alignent le long de la rue du Gros-Horloge. Cette voie piétonne doit son nom à un édifice datant du 14e siècle, doté d’une arche, elle-même surmontée d’une horloge astronomique. Cette rue est aussi réputée pour ses nombreux magasins.

La rue du Gros-Horloge conduit vers un autre monument majeur de Rouen, la cathédrale Notre-Dame. Cette splendeur gothique se distingue plus particulièrement par sa façade où l’asymétrie est de rigueur. Elle est immortalisée sous différents angles dans une série de toiles portant la signature de Claude Monet.

À la tombée de la nuit, sa façade s’illumine, dévoilant la construction sous un tout autre jour. La cathédrale figure parmi la riche collection d’édifices religieux lui ayant valu le surnom flatteur de ville aux cent clochers. Non loin de la cathédrale Notre-Dame se dresse ainsi un autre ouvrage d’ampleur, l’église Sainte Jeanne d’Arc. À la fois lieu de culte et mémorial civil, elle détonne avec les autres églises rouennaises avec son architecture contemporaine reprenant les lignes d’un poisson et d’un bateau viking. L’édifice religieux est embelli de vitraux, reliques d’une ancienne église.

Rouen, ville muséale aux cent clochers

En plus de ses nombreuses églises, Rouen accumule aussi les musées. Non loin du Panorama XXL se dresse le musée maritime. Il retrace à travers sa collection de maquettes de navires d’exploration et de péniches de guerre l’histoire portuaire, fluviale et maritime rouennaise. Les amateurs d’art peuvent continuer leur circuit jusqu’au Musée des Beaux-arts. Véritable caverne d’Ali Baba, il cache des trésors inestimables, mais pour ceux qui ne disposent pas d’assez de temps pour en découvrir toute la splendeur, un détour s’impose à la galerie Depeaux. Elle est dédiée au mouvement impressionniste et dévoile des œuvres majeures de Pissarro et Monet.

Installé dans une ancienne église près du Musée des Beaux-arts, dans le centre historique, le Musée Le Secq des Tournelles est un autre détour à prévoir. Il arbore une collection de ferronneries unique au monde composée d’enseignes, de bijoux, d’objets du quotidien comme des moulins à café et des heurtoirs. L’historial Jeanne d’Arc pour sa part permet aux croisiéristes de replonger dans le procès mis en place pour rétablir l’innocence de la Pucelle d’Orléans et pour en apprendre davantage sur cette héroïne au destin tragique.

Depuis Rouen, vous pouvez facilement vous rendre en train ou en voiture sur les plages du débarquement pour découvrir et redécouvrir l’histoire des grandes guerres en Normandie. Le Calvados avec ses haras, les jardins du Pays d’Auge ainsi que les nombreuses caves cidricoles vous sont accessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *