Qu’est-ce que la Prêle ? Comment Utiliser un Purin de Prêle ?

la plante frêle pour faire du purin de frêle

Le jardinage biologique est plus populaire que jamais et les méthodes que nous utilisons jouent un rôle essentiel dans notre santé et celle de la planète.

Il existe de nombreux engrais entièrement naturels que vous pouvez utiliser dans votre jardin ou avec du terreau. Certains de ces engrais peuvent être fabriqués en utilisant des articles courants de votre garde-manger ou de votre jardin. Dans cet article, nous ferons un zoom sur un de ces engrais : le purin de prêle.

Qu’est-ce que la Prêle ?

La prêle (Equisetum hyemale), également appelée prêle rugueuse ou jonc à récurer, est une plante vivace à feuilles persistantes non fleuries. Elle possède des tiges verticales vertes avec des bandes horizontales, semblables à celles du bambou, mais les tiges sont maigres, comme les hautes herbes, et elle se reproduit par des spores (et non des graines), comme les fougères. Cependant, la prêle n’est pas apparentée au bambou, à l’herbe ou aux fougères. Son espèce remonte à l’époque paléozoïque, il y a environ 350 millions d’années.

La prêle pousse dans des conditions humides et peut même pousser dans des eaux stagnantes. Pour cette raison, elle est couramment utilisée pour décorer les jardins d’eau ou les zones marécageuses où peu d’autres plantes peuvent survivre. Elle est aussi couramment cultivée comme élément caractéristique le long des bordures ou dans les grands pots de patio, de la même manière que les herbes ornementales.

La prêle a deux types de tiges creuses, des tiges fertiles et des tiges stériles. Au début du printemps, vous verrez des tiges sans feuilles avec un cône portant des spores sur le dessus, c’est la tige fertile. Après la disparition des tiges fertiles, vous verrez les tiges stériles, ces branches familières vertes, fertiles et feuillues qui restent au-dessus du sol pendant tout l’été.

La prêle se propage par le biais de rhizomes au point qu’elle serait probablement considérée comme envahissante. On décrit les plantes de prêle comme des propagateurs agressifs. Il s’agit là d’un élément important à prendre en compte lorsque l’on plante de la prêle en dehors d’un pot. Pour éviter qu’elle ne s’empare de votre jardin ou d’un autre terrain planté, il est conseillé d’utiliser des barrières de sol ou une autre forme de confinement comme un tissu paysager.

Pourquoi la prêle est-elle rugueuse ?

Les botanistes soulignent que l’Equisetum hyemale a de minuscules feuilles soudées sur ses tiges. Mais l’œil non averti ne remarque que les belles tiges, qui peuvent atteindre une hauteur de 2 à 6 pieds, selon les conditions. Ces tiges sont parfois vert foncé (elles prennent une couleur bronze en hiver) et creuses. De minuscules crêtes courent verticalement le long des tiges et contiennent de la silice, ce qui leur donne cette sensation de rugosité qui vaut à la plante le nom commun de prêle rugueuse.

La prêle est une plante riche en minéraux

La prêle est une plante puissante, riche en minéraux, alcaloïdes et silice, utilisée dans certaines préparations biodynamiques ainsi que de manière extensive dans des remèdes à base de plantes.

La prêle est un fongicide naturel. Le « thé » de prêle, est utilisé pour traiter les problèmes fongiques, notamment l’oïdium et les taches noires, et produit un spray riche en magnésium qui peut être appliqué directement sur les plantes et servir à nourrir le sol. Le spray aide à prévenir la formation de moisissure, de rouille, traite le mildiou sur les roses.

Le lisier de prêle stimule tout type de végétation du jardin et renforce la résistance de la même pousse des plantes.

Le purin de frêle, un fongicide efficace contre les maladies des plantes

Le thé de prêle fermenté est un fongicide efficace qui permet d’éviter la plupart des maladies des arbres fruitiers et des potagers. Vous pouvez acheter le purin de prêle ou fabriqué le thé de frêle vous-même. Dans la suite de cet article nous allons vous apprendre à préparer le thé fermenté à la prêle.

Cet engrais obtenu après macération des tiges et des feuilles séchées d’Equisetum Arvense, favorise le développement des racines et protège efficacement les plantes.

Les principaux avantages du purin de frêle pour les plantes :

  • Améliore l’assimilation du calcium par les plantes.
  • Favorise le développement des racines de la plante.
  • Protège les plantes contre les agents pathogènes.

Préparation du thé fermenté à la prêle par macération à froid

Cette technique est une simple macération à froid de deux semaines : pas d’ébullition, juste l’attente. La macération à froid est la recette de base et la plus efficace :

  • Récoltez environ 1 kg de feuilles de frêles fraîches.
  • Ajouter 9 litres d’eau de pluie (plus douce) plutôt que l’eau du robinet.
  • Laisser macérer le tout pendant 1 à 2 semaines.
  • Évitez d’utiliser des récipients métalliques pour la macération.
  • Mélangez régulièrement (deux fois par jour est idéal) ou utilisez une pompe d’aquariums.
  • Le thé de prêle fermenté est prêt lorsque le liquide devient noir et que les feuilles sont réduites en boue au fond du récipient.
  • Filtrez pour éliminer tout résidu et produire un liquide parfaitement clair.

Comment préparer le purin de frêle par cuisson (à l’ébullition)

Cette technique de préparation est certes plus rapide mais moins nourrissant pour les plantes. Au lieu d’une macération à froid de deux semaines, la recette alternative d’obtension du thé de frêle fermenté par cuisson consiste à laisser macérer le tout pendant 24 heures seulement.

Après cette macération d’une journée :

  • Faites bouillir les feuilles et l’eau ensemble pendant 20 minutes.
  • Laissez refroidir et filtrez avant de l’utiliser.

Le thé fermenté peut ainsi être utilisé beaucoup plus tôt. L’ébullition, cependant, dégrade certains des nutriments de la plante et n’a donc pas d’effet secondaire fertilisant aussi important, mais c’est une considération secondaire dans le traitement contre les maladies.

Comment utiliser le thé de prêle fermenté ou le purin de frêle ?

Le thé de prêle fermenté ou le purin de frêle est principalement utilisé au printemps et en automne, lorsque les maladies des plantes sont les plus sûres d’apparaître.

Comme il est absolument inoffensif pour les plantes, la pulvérisation est possible toute l’année. Toutefois il est déconseillé d’utiliser le purin de frêle pendant les temps fort de l’hiver (de novembre à février).

période d'utilisation du purin de frêle dans l'année

Le rapport de mélange est de 10 % de thé de prêle fermenté pour 90 % d’eau. En vaporisation foliaire, ou une application sur des arbres fruitiers ou encore en application au sol, l’utilisation régulièrement de la purine de prêle réduit considérablement tout risque de maladie.

En entretien, plusieurs applications possibles :

  • Pour les arbres fruitiers, 3 à 6 passages par saison;
  • Pour la vigne, 3 fois par saison.
  • Pour les légumes, 3 passages après la plantation ou l’émergence.
  • Pour les fleurs et les arbustes, 3 passages après la plantation, les boutures ou l’arrachage.

Précautions d’emploi :

  • Tenir hors de portée des enfants
  • Tenir à l’écart de la nourriture et des boissons, y compris celles des animaux
  • Conserver à l’abri de la lumière et de l’humidité

Comment se débarrasser de la frêle trop envahissante ?

Si vous avez de la prêle dans votre jardin et que vous voulez vous en débarrasser, ne la désherbez pas et ne l’arrachez pas. Il est impossible d’enlever proprement toutes les racines, et chaque fois que vous cassez la tige, de petites parties sous le sol régénèrent de nouvelles plantes.

Coupez ou brûlez les tiges fertiles lorsqu’elles remontent (avant l’apparition des feuilles) avant la formation des spores. Si vous manquez le stade fertile de sa croissance et que votre jardin est plein de feuilles stériles, continuez simplement à couper la plante jusqu’au sol. Cela permettra d’arrêter la photosynthèse et, à terme, d’affaiblir la structure des racines sous le sol.

De grandes parcelles de prêle peuvent bénéficier d’un désherbage au début du printemps, suivi d’un paillage en feuilles ou d’un recouvrement de la zone avec du plastique noir pendant une saison.

Comme d’habitude, la plupart des problèmes du jardin peuvent être attribués à notre sol. La prêle pousse dans un sol pauvre, donc si vous prenez le temps d’amender et d’augmenter la matière organique, cela aidera à éradiquer cette mauvaise herbe nuisible.

Couper la prêle au sol (de préférence au printemps, lorsque les spores fertiles sont levées), la recouvrir d’un carton épais, d’une couche de compost ou du sable de mer et de tout autre paillis disponible, ce qui étouffera la lumière et réduira la croissance, tout en enrichissant le sol pour rendre les conditions insupportables pour votre mauvaise herbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *